Diplômé en médecine : que faut-il pour s’installer à son propre compte ?

Diplômé en médecine : que faut-il pour s’installer à son propre compte ?

Aucun commentaire

Vous êtes à la fin de votre formation professionnelle en santé publique et vous souhaitez ouvrir un centre de soin privé ? C’est bien possible, mais il faut réunir certains éléments avant d’être en mesure de passer à l’action. Cet article vous parle de deux choses importantes à faire absolument. Lisez plutôt !

Réunir le matériel qu’il faut pour l’ouverture du cabinet

La création d’un cabinet médical repose sur plusieurs éléments dont le matériel adéquat à rassembler avant tout. Selon les services que vous envisagez proposer à vos patients, tâchez de disposer de tout ce qu’il faut pour que votre cabinet soit opérationnel. Le législateur français a défini clairement les conditions d’exercice de métier de professionnel de santé à titre privé. Il met un accent particulier sur le matériel médical. Immobiliers, plateau-technique, outil de diagnostic, etc., sont entre autres éléments qui doivent composer votre matériel. Vous pouvez lire cet article pour en voir plus sur le matériel médical que doit avoir un professionnel de santé indépendant. Retenez que de la salle d’attente jusqu’à celle d'hospitalisation en passant par la salle de consultation, tout doit être au rendez-vous. Alors, vous devez sortir le grand jeu.

Faire les démarches administratives nécessaires à cet effet

L’ouverture d’un cabinet médical répond à des règles précises. Contrairement à une entreprise classique, un cabinet médical ne peut être créé qu’après avoir satisfait à certaines conditions du point de vue administratif. Vous devez d’abord vous rendre au Centre de Formalités des Entreprises étant donné que vous optez pour une société individuelle. Vous allez ensuite fournir les preuves de qualification professionnelle dûment constatées par un collège de médecins habilités à statuer sur la recevabilité de votre dossier. C’est d’ailleurs indispensable pour vous de vous inscrire dans l’ordre des médecins. L’étape suivante est celle de l’enregistrement de votre activité libérale auprès de l’Assurance Maladie. Voilà entre autres démarches administratives que vous devez faire pour l’ouverture de votre cabinet médical.