Les 4 styles de management situationnel à connaître

Les 4 styles de management situationnel à connaître

Aucun commentaire

Comment agir dans un environnement agité où les attentes et les demandes évoluent rapidement ? La réponse réside dans le management situationnel, un modèle de gestion basé sur l’évaluation des besoins de chaque moment, le choix de la solution la plus appropriée et l’utilisation de la forme de leadership la plus utile pour atteindre notre objectif.

Les différents types de management situationnel

Ce type de leadership trouve son origine dans le modèle de Paul Hersey scientifique et homme d’affaires et Ken Blanchard itor écrivain spécialisé en gestion reconnu comme les parents de la théorie du leadership situationnel (1967) ; un moyen simple de diagnostiquer chacun des membres de l’équipe et d’améliorer leurs performances dans l’entreprise. Pour plus d’informations, allez sur le site. Selon cette théorie, les dirigeants devraient adopter le bon style qui a la plus haute importance pour susciter l’intérêt et la confiance des équipes et favoriser leur développement professionnel au sein de l’entreprise. Par conséquent, une évaluation constante est un impératif dans ces cas pour pouvoir modifier le style de leadership situationnel de manière pratique. Ainsi, il existe jusqu’à quatre types de management situationnel, selon quatre niveaux de développement des employés : directif, persuasif, participatif et délégatif. La clé est de choisir le bon pour chaque situation :
Directif : grand souci des tâches : le leader est celui qui prend les décisions définissant quoi, comment et quand. Sinon, cela générerait de la confusion et de la peur chez les nouveaux employés.
Persuasif : bien que le leader continue de définir les tâches et les rôles, il commence déjà à demander des retours idées, suggestions, questions à l’équipe et récompense ses progrès.
Participatif : intérêt accru pour les personnes et les relations. Les décisions et le contrôle sont gérés conjointement. Cela implique un niveau plus élevé de motivation et de prise de responsabilités par les employés.
Délégatif : le leader détecte et évalue les talents, déléguant des tâches à son équipe. C’est le plus haut niveau d’autonomie pour les employés.

Raisons de parier sur le leadership situationnel

Ce modèle de gestion d’équipe flexible a un énorme succès dans le monde d’aujourd’hui. Pour avoir un point de vue plus large, il suffit de revoir ses principales caractéristiques :
100 % adaptabilité : l’exercice du leadership situationnel est l’une des