Que savoir sur la profession de l’orthopédiste ?

Que savoir sur la profession de l’orthopédiste ?

Aucun commentaire

Branche de la médecine moderne, l’orthopédie est la spécialité essentiellement chirurgicale qui soigne les déformations du squelette, des muscles, et des liens à savoir les tendons et les ligaments. Elle se distingue d’autres branches avec qui elle porte des ressemblances. Dans la suite de cet article, nous vous donnons plus d'informations sur cette branche de la médecine.

Prestations orthopédiques

La plus répandue des soins non chirurgicaux est le port de semelles orthopédiques. Bien qu'elle soit l'objet de remboursement orthopédie, il faut parfois une complémentaire santé. Le remboursement est soumis à la présentation de la prescription médicale, prend en charge une paire adulte et deux paires d’enfants, et varie selon la pointure des semelles. Il est aussi possible de le consulter en cas d'entorse, de luxation, tumeur osseuse, fracture.

L’orthopédiste est le médecin des déformations congénitales. Chirurgien de formation, il est habilité à opérer des patients souffrant de pathologie relevant de son domaine de compétences. Que vos maux portent sur le cou, la colonne vertébrale, la hanche, le sacrum, le coccyx, le thorax, les articulations les muscles, il est la personne indiquée. C'est aussi à lui d'agir en cas d’anomalie de croissance.

Distinctions entre l’orthopédiste, le traumatologue et le podologue

En médecine l’orthopédie se rapproche de certaines autres spécialités sans pour autant y être confondue. En effet, la traumatologie s’occupe des mêmes organes sur le corps à savoir le squelette, des muscles et ligaments. Toutefois, le traumatologue est compétent en cas de chocs reçus par lesdits organes. Il intervient suite à des accidents, des coups, des chocs soudains et violents qui ont affecté le corps.

Le podologue quant à lui, est responsable des  soins de la peau et des ongles des pieds. Il peut délivrer des prothèses pour des membres inférieurs manquants. Enfin, le rhumatologue intervient en cas de douleur ou réduction de la mobilité d'une partie ou l’ensemble des articulations. Il ne pratique pas de chirurgie contrairement à l’orthopédiste qui est essentiellement chirurgien.