Que savoir sur le diagnostic immobilier?

Que savoir sur le diagnostic immobilier?

Aucun commentaire

Avant la vente, la location, la réalisation de travaux ou d'une démolition d’un bâtiment, certaines personnes demandent un diagnostic immobilier. Mais beaucoup ne savent pas ce qu'est le diagnostic immobilier. Cet article vous permettra d’en savoir plus sur le diagnostic immobilier.

Qu’est-ce que c’est ?

Le diagnostic immobilier est le contrôle d'un appartement ou d’un bâtiment qui est fait par un diagnostiqueur dont c’est la profession. Cette action doit se faire avant que cet appartement ou ce bâtiment soit vendu, loué, aménagé ou démoli. Les diagnostics sont réunis dans un dossier appelé « Dossier de Diagnostics Techniques ». Le diagnostic de Lorient a été publié ici pour en savoir plus. Le diagnostic immobilier est remis le jour où l’acte authentique ou de bail soit signé. Ce diagnostic dépend de : la vente ou la location avant certains travaux, le type de bien immobilier, la date de construction du bien immobilier, la mise en place géographique du bien immobilier, l’antériorité des installations de gaz et d'électricité. Ces critères sont les principaux dont dépendent tous les types de diagnostics immobiliers.

Les types de diagnostics immobiliers

Il existe de nombreux types de diagnostics immobiliers. Au nombre de ceux-ci on a : ceux réglés par la date du permis de construire, ceux régis par l’ancienneté des installations, ceux de calcul de la surface. Parmi les diagnostics immobiliers dictés par la date du permis de construire on a : le diagnostic amiante, le diagnostic plomb, le diagnostic termites, le diagnostic état parasitaire. Parmi ceux dictés par l’ancienneté des installations, on compte : le diagnostic gaz et le diagnostic électricité. Au nombre des diagnostics de calcul de la surface on a : le certificat de surface dit "Loi Carrez", l'attestation de surface habitable, le diagnostic de performance énergétique, l’état des risques et pollutions. Il existe d’autres risques dont les acheteurs doivent être informés. Il s’agit de la certification des diagnostiqueurs et la durée de validité des diagnostics.